Nouveau projet pour l’atelier

Classé dans : Non classé | 0

Depuis plusieurs mois, voir années, une idée me trotte derrière la tête, un projet d’une autre envergure que la création au sens propre du mot. Un projet qui soutiendrait celle-ci, mais aussi d’autres actions culturelles. Ce projet, c’est la création au centre-ville de Dole d’un atelier/galerie.

Qu’est ce donc cela?

Un atelier/galerie, ce n’est pas compliqué, c’est un lieu de création où l’artiste travaille, expose ses œuvres, propose et accueille des événements, accueille le public … C’est un lieu d’échange et de rencontre. L’avantage d’avoir un tel lieu au centre-ville est de le rendre facile d’accès à tous les publics.

Comment j’en suis arrivé à ce projet?

Comme tout le monde le sait, à moins de s’appeler Diogène, la crise sanitaire à fait du mal. Pour les artistes-auteur.trices, cette crise n’est pas prête d’être terminée, nous sommes les grands oubliés de l’état (aides fléchées sur les distributeurs, dossier administratif où se cache certainement le Minotaure,… ) et les lieux de diffusions bouchés par les expos reportées ou simplement fermées. Je pourrai développer nos difficultés sur des paragraphes, mais pour faire court, je ne vois pas de retours à la « normale » avant septembre 2022. Je me suis dit qu’il fallait réagir, l’annonce de la vente du bâtiment où se trouve mon actuel atelier, a finit de me convaincre.

Atelier

Le futur lieu

Le lieu repéré se situe Grande Rue, il est assez grand pour accueillir mon atelier, une galerie, mais aussi d’autres activités culturelles et d’autres artistes. Il est aussi parfait pour l’organisation de stage et atelier, mais aussi pour de la résidence d’artiste.

Le seul hic, et il est d’importance, ce sont les travaux à prévoir, l’éclairage et le mobilier. Le local est ancien, il y a de la démolition et de la peinture à faire, et donc des frais.

Que va t’il se passer dans ce lieu?

En premier lieu, cet espace sera dédié à ma création et l’exposition de mon travail. Mais plusieurs actions et événements sont déjà prévus.

-L’accueil de stages et d’ateliers sont et seront organisés pendant l’année, que se soit pour tout public ou à destination de public spécifique (scolaire, handicap,…).

-L’exposition d’autres artistes.

-L’accueil d’événements (D’Encre et de Papier,…)

Comment ce projet va t-il être financé?

Plusieurs pistes sont envisagées, mais je peux dès maintenant annoncer qu’il y aura plusieurs vides atelier de différents types. Il seront importants en terme de prix (je parle évidemment de réduction) et de quantité de travaux et matériaux/matériel présentés.

Le premier vide atelier devrait présenter les travaux, les suivant seront plus hétéroclites.

D’autres pistes sont envisagées comme le financement participatif.

Pour connaitre les dates des différents événements et l’évolution du projet, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.