Du vin

Classé dans : Non classé | 1

Le projet autour du vin

Il y a un peu moins d’un an, j’ai eu la volonté (ou l’ambition) de travailler sur le vin. Dans mon enthousiasme, j’avais prévu de créer des matrices avec des ceps de vigne et de l’encre avec la terre des parcelles et du vin. Le visuel était encore à définir entre « traditionnel paysage » et hommage un peu flou aux travailleurs de ce monde.

Ce projet est né après deux mois de travail saisonnier au domaine Rapet à Pernand-Vergelesses au printemps 2020. La découverte d’un travail particulièrement difficile et des rencontres formidables, m’offrait un panel gigantesque de recherches autant dans la création que dans la technique.

La recherche

Je suis partie tout azimut et dans tous les sens. Rapidement, je me suis rendu compte qu’il n’y avait que très peu d’écrits scientifiques du coté de la technique. Il a fallu tester et tester et échouer et tester encore. Je me suis aussi trouver confronter à des problèmes matériels, ne dépendant pas des mes connaissances ou tout simplement trop cher pour mon portefeuille. Tout cela m’a forcé à abandonner mon idée de matrice à partir de ceps. Du coté de l’encre, je me suis retrouvé face à de nombreux problèmes avec la terre. Oxydation de l’encre au contact du zinc, granulométrie trop importante pour rentrer dans les creux en taille douce, … Je me suis orienté sur des tests en taille douce sur lino qui semblent concluant, mais demande une profonde réflexion sur quoi en faire et comment le faire.

Par contre, et à ma grande surprise, j’ai eu des résultats quasiment immédiat avec le vin. Après quelques tests avec bouteilles et cubis, je me suis rendu compte que la qualité de l’encre (vineuse) dépendait de la qualité du vin. Ceci, après mon « analyse », serait dû à la quantité de sucre dans celui-ci. D’autres tests sont prévus dans les mois à venir.

Après cette série de tests, il m’a fallu définir sur quoi et pourquoi j’allais traiter ce sujet. Malgré une vague idée, je n’avais pas réussi à définir le concept même du projet. Au fil de mes gribouillages et de mes divagations dans mes photos, je me suis orienté sur mes aventures dans ce monde. Pour utiliser ces photos, il a fallu mettre au point une technique de transfert. Cette technique, je l’utilise en taille d’épargne. J’ai donc tenté de l’appliquer à la taille douce. J’ai eu énormément de déchets, de ratés, de déceptions, jusqu’à ce que j’obtienne le premier résultat concluant. (ça sert d’être une tête de bois parfois)

Voici donc quelques visuels de mes essais:

La suite

Cette série est une des série qui me demande le plus de moyens, qu’ils soient techniques, matériels ou matériaux. N’étant pas intermittent et dans le cadre de la crise que nous traversons, chaque dépense est compté (c’est le lot de tous les artistes-auteurs.trisces). Il faut donc que je trouve des mécènes et des financements afin de mener ce projet à bien et pouvoir proposer ce travail à des prix raisonnables. J’espère pouvoir présenter une exposition fin 2021.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez m’aider, n’hésitez pas à me contacter photobenoist@gmail.com ou par téléphone au 06 72 98 71 51

Découvrez ma galerie: Les Mains Noires

  1. Massicart

    Voilà un travail intéressant !? Ce n est pas facile de se rendre compte vraiment par photo de l effet.
    Si un jour je passe par Dole je t appelle pour voir ça !?
    Bises

    De mon côté j’ai avancé sur le projet du parfum extrait des molécules de la chromatographie ( analyse des molécules sensorielles dominantes dans le vin) d un meursault 1er cru Les petits Charons. Les recherches sont très intéressantes. Apres dégustation de cette appellation sur plusieurs millésimes et différentes vinifications selon le vigneron , nous avons, avec une étudiante parfumeur, déterminé les dominantes et avons retranscrit en molécules de parfums ce chardonnay.
    Nous avons élaboré plusieurs échantillons. Le choix final sera mis en flacon entouré d un foureau en cuir de raisin que j ai ou me procurer… ( entreprise vegea en italie)
    Le cuir de raisin… projet qui me tient à cœur aussi …. ici en Bourgogne avec les pinots noir…. je teste….
    A plus et merci
    Tu me parleras plus précisément de ce que tu fais quand on se verra !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *