Derniers travaux

Classé dans : Création | 0

Voici mes derniers travaux. Il y en a beaucoup et il y a une simple raison à cela. Je travaille en plusieurs phases:

  • Une de recherche où je fouille dans les bouquins, je gribouille, etc
  • Ensuite celle où je travaille la matrice. Parfois, quand j’ai une idée nette, je passe directement à cette phase.
  • L’impression des matrices pour le tirage définitif et le tirage des épreuves d’états.
  • Les éventuels corrections.
  • La présentation des tirages définitifs.

C’est ce qui explique qu’il y a des jours où je vous présente plusieurs travaux d’un coup. Voici donc les derniers travaux de ces derniers jours.

Vinyles

Je vais commencer par la série sur les vinyles. La particularité de l’impression de ces matrices, c’est l’encrage. Il n’est pas vraiment aisé d’encrer ces matrices. Elles me prennent, en général, beaucoup plus de temps que les matrices habituelles. Cette difficulté est certainement dû aux sillons. Il y a aussi la pressions sur la presse taille douce à gérer .

Les tirages seront numérotés et signés dans peu de temps. Vous pourrez bientôt les retrouver dans la boutique. Voici les résultats.

La matrice du météore, travaillée comme une manière noire, mais aussi au burin. Elle est une phase d’expérimentation. C’est la deuxième épreuve d’état que je fais de celle-ci.
Voici donc le résultat et je sais qu’il reste beaucoup de travail avant le tirage final. Mais j’ai une meilleur vision de la technique de la manière noire sur vinyle.
Ici la matrice est travaillée au burin. C’est un travail qui date d’une dizaine de mois.
Le résultat. Je vais voir si je le retravaille encore ou pas.
J’ai chié sur la télé. La matrice travaillée au burin, pointe sèche, grattoir et brunissoir.
Le résultat ne me convient pas, c’est dû au cercle de papier au centre. Souvent je le garde pour l’effet qu’il rend. Ici il fait beaucoup trop baver l’encre, je vais donc l’enlever.
Une autre matrice.
Et le tirage final.
Le vieux punk, tirage final.
Tirage final.
Tirage final, burin et technique personnelle.

EROSION

Voici quelques travaux de la série EROSION.
Un travail plus délicat, j’ai réalisé plusieurs diptyques.

Les vinyles dans la boutique:
https://abenoist.com/categorie-produit/taille-douce/vinyles/

Me suivre sur Facebook:
https://www.facebook.com/benoistaurelien/

Tirage d’état

Classé dans : Création, Divers | 0

Le tirage d’état est une étape du travail du graveur qui permet de ce rendre compte du résultat et d’apporter les rectifs sur la matrice si on est pas satisfait du résultat.

En gros c’est pour voir où t’en es.

Je viens donc de passer une matinée à faire quelque tests, dont voici le résultat.

Impression du vinyle
Il est plutôt difficile d’encrer correctement un disque vinyle, je pense que c’est dû aux sillons

La matrice de celui-ci est un vinyle, très simpliste, trop même, je vais le retravailler.

Un test d'impression d'une bande de plomb typographique
Trop mou, mai intéressant

Ici un interligne de typo, on est plus dans l’expérimentation. Le résultat est intéressant, mais la partie encrage, comment dire, c’est la galère.

tirage d'état d'une plexigravure

Cette estampe vient d’une matrice en plexi. Je suis assez content du résultat. Un peu de travail dessus et de la couleur devrait me convenir.

Impression d'une matrice faite main
Pas encore satisfait du résultat

C’est censé être un castor qui court. Ici il y a beaucoup de travail de gravure (burin et pointe sèche) à prévoir.

Suite du test de manière noire
tirage d'état du test

La c’est mon test de manière noire sur aquatinte. Comment dire? c’est bien raté pour l’instant, je vais me remettre à gratter et polir. En espérant un résultat convenable pour le prochain tirage d’état.

Mon instagram: 
https://www.instagram.com/photobenoist/

Pour voir le reste des affiches https://abenoist.com/categorie-produit/estampe/

Un coup de fil

Classé dans : Divers | 0

Hier, le téléphone sonne, rien de bien surprenant en fait, d’ailleurs ça serrait la pire intro qu’un roman puisse connaitre et je suis sûr que les romans de MOULOUD AKKOUCHE ne commencent pas comme ça, car c’est lui qui est au bout du fil, il voulait faire un papier sur la lutte des sidérurgistes fin des années 70 et il est tombé sur la vidéo où je lis le poème « L’homme qui est dans mon lit n’a plus vingt ans » d’une autrice inconnue. Il me téléphone pour savoir s’il peut partager ma vidéo sur son blog, sans texte l’accompagnant, car ce poème prend au corps et au coeur. J’ai bien sûr accepté. Vous pouvez le retrouver ici: https://blogs.mediapart.fr/mouloud-akkouche/blog/090419/lhomme-qui-est-dans-mon-lit-na-plus-vingt-ans .

Auteur de roman de roman policier. https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouloud_Akkouche

Pour suivre mes actus:
https://abenoist.com/blog/

Polissage

Classé dans : Divers | 0

Dans l’estampe, on a une multitude d’outils et de techniques pour se muscler!! Comme par exemple le polissage sur acier ou zinc. Aujourd’hui, il m’a pris de faire des tests de polissage sur ces métaux.

ACIER

J’ai donc commencé par l’acier. Sur une plaque,
j’ai déjà passé passé du papier de verre 400, un premier test avec une goutte d’huile et l’autre avec le papier de verre humide. A ma grande surprise, il y a une grosse différence entre les deux. Celui humidifié est plus effectif.

Ensuite j’ai passé j’ai pris du 1200 humide. avec celui-ci, on affine le polissage. Le grain de l’acier devient moins perceptible.

Et pour finir, la crème de polissage qui va permettre de …, bin de polir. Je ne suis pas arrivé à avoir quelque chose de bien poli, mais avec l’acier, on toujours un grain lors de l’impression.

Tout ça pour tester deux outils: le brunissoirs en acier et le brunissoir en agate. Le résultat est que le brunissoir avec une pierre d’agate est bien meilleur que celui en acier. il poli réellement, sans effort et ne marque pas le métal.

J’ai fait plusieurs zone de test.

ZINC

J’ai ensuite pratiqué la même démarche avec une plaque de zinc en y incluant avant la crème à polir, de la paille de fer 00. Alors j’aurai tendance à vous conseiller d’éviter le grain 400, contrairement à ce que j’ai pu lire. Je trouve qu’il marque beaucoup trop le zinc. Par contre, la paille de fer, c’est juste magique. Je l’utilise depuis plusieurs années, parfois sans passer par le 1200 quand la plaque est en bonne état.

Comme je n’aime pas polir pour le fun, je me suis dit que c’était l’occasion de faire un autre test. J’ai donc testé la manière noire sur aquatinte. Le tirage d’état, le rendu définitif et mon retour de ce test, seront l’occasion d’un nouveau billet sur le blog.

Ci-dessous les étapes:

La matrice brut, récupération d’une ancienne matrice
Après le grain 400
Après le grain 1200
Avec la paille de fer
Un miroir obtenue avec la crème à polir
L’aquatinte sous le compte fil, c’est pas terrible comme répartition du grain, mais je fais avec ce j’ai, càd sans boite à grain
la matrice mordue au sulfate de zinc.

La suite bientôt!

Mon instagram:
https://www.instagram.com/photobenoist/

Un stage?
https://abenoist.com/categorie-produit/stage/

Des trucs

Classé dans : Non classé | 0

Le vide atelier est fini, enfin, je vais ranger tout ça (et mon atelier en même temps) et continuer de préparer la suite d’EROSION, j’encadre en ce moment les tirages déjà effectués et continue de graver la dernière matrice, d’autres tirages vont sortir, bref EROSION est un travail en continuel progression. La nouveauté de cette année, c’est les différents formats, j’ai travaillé sur des petits formats jusqu’au format 60×70. Si tout se passe bien, présentation fin avril d’une grosse partie.

On a ré-ouvert la galerie, vous pourrez y retrouver les travaux habituels et bientôt de nouveaux artistes et travaux.

L’événement D’Encre et de Papier va bien avoir lieu, on va vous tenir au courant dans pas long, mais les fan de l’édition artisanale, de l’estampe et du livre d’artiste devraient être servis.

J’ai rencontré trois auteurs au lycée Nodier dans le cadre de l’échappée littéraire. J’y ai participé en accueillant et accompagnant les lycéens dans la création d’affiches et de premières de couv’ correspondant aux romans proposés. Voici ces auteurs: N. Gaudemet, auteur du roman La fin des idoles, Pandolfo et Risbjerg, auteurs de la BD Serena. Belles rencontres.

Me suivre sur facebook: https://www.facebook.com/benoistaurelien/

Pour trouver mon travail:
https://abenoist.com/boutique/

Anniversaire

Classé dans : Divers | 0

Le 26 mars, c’est mon anniversaire et je compte bien le fêter. Après le vide atelier de ce week end, j’ai de quoi me payer la chantilly. Maintenant il manque de quoi m’offrir les fraises, le champagne et la cocaïne. Et vu le prix des fraises, c’est pas gagné. Alors pour vous permettre de m’aider à me vautrer dans le stupre et le vice, et investir dans l’image de l’artiste maudit, je vous file un code promo pour vous encourager à dépenser votre fric et faire de moi un homme plus riche le temps de rencontrer mon caviste et mon dealer.

Ce code, c’est ANNIVERSAIRE sur la boutique

C’est un investissement à long terme, qui va orienter ma carrière sur le long court. Mon travail va s’en trouver profondément changer. Touchant à tous les concepts, je finirai entre le ready made et le situationnisme. Écumant les foires, les salons et galeries d’art conceptuel. Je gravirai les marches de la gloire, pour finir par exposer le bain d’huile de ma salle de bain à la FIAC. Cotoyer du bout des ailes les plus grand artiste comme Koons. Alors n’hsitez pas, rendez -vous sur ma boutique pour participer à ma déchéance glorieuse artistique.

https://abenoist.com/boutique/

Le 36

Classé dans : Divers | 0

Je suis, avec Catherine Goursolas, le co-directeur bénévole de la galerie Le 36. Le 21 mars nous avons organisé une réunion à l’atelier afin de faire le point sur l’avenir de la galerie: un rapide bilan de l’année 2018/2019, son déménagement, le festival et divers chose. Étaient présent les artistes Denis et Arlette Pérez, Stéphane Halbout, Anne Girard, Marie Cécile Chevallet, Florence Crinquand, Mari Anne Pouhin (également directrice de l’école des Beaux Arts de Dole), Alan Giboudot comptait également parmi nous.

Nous avons pu parler des priorités de travail et de l’organisation autour de la galerie.

DRAC et ESTAMPE

Mais si je parle de cette réunion, c’est par rapport à deux points qui ont suivis cette réunion, la sensation de mépris de la DRAC vis à vis des artistes et de l’absence de l’estampe dans le Doubs.

Sur la partie art visuel de la DRAC, je n’en parlerai pas plus, il y a bien longtemps que je ne compte plus sur cette institution pour le moindre projet, après les horreurs entendues dans un bureau, je pense déjà à la débrouille avant eux (même si ça mériterait un petit article avec les différents et nombreux témoignages de mépris des artistes que je recueille à droite, à gauche).

Par contre, sur la partie estampe dans le Doubs, je vais développer un peu. Pourquoi le Doubs, alors que je me trouve dans le Jura? C’est la présence de Florence Crinquand. Cette artiste a fait une heure et demi de route depuis un village proche de Valdahon pour venir à notre petite réunion car elle ne trouve pas de structures ou artistes de l’estampe avec qui échanger sur cette technique proche de chez elle. Elle nous a même parlé de son projet de revenir habiter dans le Jura où elle a la sensation que la culture est plus présente, plus dynamique.

Ce témoignage nous montre que l’estampe mérite un regard plus pertinent sur le département jurassien et notamment sur le territoire dolois, où on retrouve plusieurs graveur et Le 36 qui fait côtoyer l’estampe, la peinture, la sculpture,… Le Jura compte plusieurs structures et artistes visant l’estampe, de La Fraternelle à Saint Claude en passant par Didier Muttel à Orchamps, Dominique Sosolic à Dole,… Il y a donc une forte présence de cette technique avec des acteurs connus et reconnus. Ce constat me fait penser qu’un festival sur l’estampe à sa place et que d’autres projets et événements pourraient voir le jour, comme une table ronde, des rencontres, ouverture d’atelier,… De belles et bonnes promesses pour l’avenir.

Nouveaux travaux, série EROSION

Classé dans : Création | 0

Une partie de la série EROSION est un travail de gaufrage. Les matrices ne sont pas encrées, mais je laisse volontairement les dépôts de la transformation afin de donner de la profondeur aux reliefs.

Une partie des matrices est produite avec des plombs typo qui ont été fondu.

Le gaufrage est fait à sec sur papier luxe Cocaïne 710 gr de chez Zuber.

Retrouvez moi sur Facebook:
https://www.facebook.com/benoistaurelien/

Pour en voir un peu plus:
https://abenoist.com/divers-estampes/

Vinyles

Classé dans : Création | 0

Deux nouvelles estampes qui complètent la série Vinyles. Toujours produit avec des disques comme matrice.

Ce cœur est une estampe d’un format d’environ 21×26 cm sur papier d’un format 50×50 cm. Il est unique dans cette couleur.

Ce papillon est une estampe d’un format d’environ 50×40 cm. Tirage unique.

https://abenoist.com/categorie-produit/taille-douce/vinyles/